Maison - Habitat. L'eau précieuse

1. Je préfère la douche au bain
Prendre une douche plutôt qu'un bain, c'est diviser par 3 sa consommation d'eau.
• Une douche de 4 à 5 minutes consomme 30 à 80 litres d'eau alors qu'un bain 150 à 200 litres.

2. J'optimise ma chasse d'eau
Vous pouvez réduire le volume en mettant une bouteille d'eau lestée dans le réservoir des toilettes,
cela diminue d'autant le volume et donc la consommation d'eau.
La commune bénéficie d'un réseau des eaux usées. Aux endroits où le réseau est présent,
les particuliers sont tenus de se relier au collecteur. Par contre, là où le réseau n'est pas encore
présent, un système d'assainissement individuel est possible à condition qu'il soit bien entretenu.
• En France, une personne consomme en moyenne 30 litres d'eau par jour pour les toilettes soit
20% de la consommation !

3. Je bois l'eau du robinet
L'eau du robinet est parfaitement potable, sauf avis contraire de la Direction Départementale
de l'Action Sanitaire et Sociale (DDASS). La consommation en bouteille a été multipliée par 2 en
20 ans, cela engendre plus de transport donc du carburant consommé et du CO2 émis, de plus cela
ne fait qu'augmenter le volume des déchets avec les bouteilles en plastique. La commune reçoit
régulièrement les analyses de l'eau communale afin de vérifier les normes de potabilité.
• En France, 1% de l'eau du robinet est destinée à la boisson. L'eau minérale coûte au minimum
50 fois plus cher que l'eau du robinet !

4. Je contrôle le débit des robinets
Économiser l'eau chaude c'est économiser l'eau et l'énergie utilisée pour la chauffer. Il existe
des dispositifs à poser sur les robinets ou les flexibles de douche qui limitent la consommation.
• Réduction du débit d'eau de 10 à 50% selon le type : robinet mitigeur, aérateur, pomme de
douche éco.

5. Je m'équipe en récupérateur d'eau de pluie : subvention de la mairie
Un système de récupération d'eau de pluie peut être installé chez un particulier et permet
d'utiliser l'eau de pluie pour l'arrosage extérieur, le raccordement aux toilettes et machines à laver.
La mairie subventionne les particuliers à hauteur de 30€/m3 dans la limite de 10m3, soit 300€.